Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2015 7 25 /01 /janvier /2015 15:20
Les pêcheurs devant l'éternel au grand complet

Les pêcheurs devant l'éternel au grand complet

En ce 4ème dimanche du mois de Janvier 2015, pour fêter la Ste Ananie (si vous en connaissez, vous êtes bien les seuls !! ), mais surtout pour célébrer le 500ème anniversaire de la bataille de Marignan (dont les combats eurent lieu dans les terminaux de l'aéroport), une vingtaine de membres des sections réunies Niorto-Moncoutantaises (ou Moncoutoniortantaises) de l' Amicale Spécialisée en Pêche, Trail et Tricot, (ASPTT), et leurs sympathiques sympathisants, dont 4 non moins sympathiques Corsica Potes, avaient décidé de se retrouver pour pratiquer ensemble leurs activités préférées, à savoir tricoter des gambettes, trailer en pleine nature et aussi traquer une dernière fois le carnassier, avant la fermeture de la pêche, dans les eaux troubles, glaciales et abyssales (abypropre, ça existe ? ) du fleuve local, la Mère, qui, comme chacun sèche, sans arrêt roulait ses galets, les cheveux défaits, ils se regardaient, comme disait Ferrat (repassé il y a quelques années) à l'un, Barrière. Oui, là, je l'avoue, il faut être tordu pour suivre ...

Le tricot fût vite abandonné, car, de filles en aiguilles, il se révéla impossible de trouver à Mervent le moindre champ d'ail à tricoter.

Vu la température très basse, 1°664 affiché avec précision par Météo-Vendée, l'activité pêche périclita également très vite, malgré la bénédiction du Père Montfort, nommé Nelson, amateur de mélodie, qui sortit de sa grotte pour entonner son fameux "je vous salis ma rue, pleine de grâce" se terminant par " je vais prier pour vous, pauvres pêcheurs, maintenant et tout à l'heure ça mord ! " . La meilleure prise (1,664 kg quand même ! ) consista néanmoins en une belle truite meunière, prise par le dénommé Schubert, qui se fit en brochet alors qu'elle voulait des sandres le courant ... Mais nous ne sommes pas ici pour dire du mal d'autruite, même en étant épris de poissons ...

Tous les adeptes se rabattirent donc sur le trail, dernière occupation possible en cette matinée. Les 20 participants (dont 3 pêcheresses), conduits par le GO Alain, parcoururent la forêt (appelée Marie par certains qui la connaissaient bien, comme Nelson par exemple) sur une durée de 1h 66mn 4s, pas une seconde de plus, tout ceci à un rythme endiablé, ponctué de quelques pauses pour apprécier les magnifiques points de vue exposés par chacun, franchissant avec agilité les ponts de Diet et du Déluge, traversant les lieux-dits de Bière Blanche et le parc de Bière Brune (ce qui parfois se prononce le pack de bière brune). Ces noms étaient prémonitoires de ce qui attendait nos valeureux sportifs après Leffe fort.

Un parcours total de 16,64 km, représentant tout de même un dénivelé positif total de 1664m !!

Comme toute partie de pêche, l'important n'était pas l'essentiel, ni le principal, mais plutôt de manger, non pas le fruit de la pêche, manque de peau, mais la galette, appelée aussi galiche, ou brioche. Ce moment convivial fût partagé avec parcimonie, venue nous rejoindre, mais aussi avec un invité de marque, Mr Kronenbourg, qui passait par là subrepticement.

Et il était déjà temps de terminer cette gracieuse matinée et de rentrer sous les réprimandes des 2 postiers présents, Didier et Alain, qui ne manquèrent pas de nous rappeler le fameux proverbe mal appliqué dans leur profession :

"Kronenbourg à la Poste, Chronopost à la bourre "

Les mêmes pêcheurs, fiers de leurs prises exposées à leurs pieds, à la fin de la guerre des gaules
Les mêmes pêcheurs, fiers de leurs prises exposées à leurs pieds, à la fin de la guerre des gaules

Les mêmes pêcheurs, fiers de leurs prises exposées à leurs pieds, à la fin de la guerre des gaules

Partager cet article

Repost 0
Published by corsicapotes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Corsica Potes
  • Les Corsica Potes
  • : Les aventures torrides, trépidantes et pleines de sueur de 5 potes trailers
  • Contact