Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 18:33

Un rapide résumé de la sortie du samedi soir.

 

link

 

Quelle belle découverte que cette ville de Poitiers et de ses environs, de nuit, à la lueur de nos frontales !

Les ascenseurs ou escalators étant en panne, les organisateurs de ces 1000 Marches ont donc décidé de ne pas faire les choses à moitié, mais à Poitiers, et n'ont rien trouvé de mieux que de nous faire emprunter tous les escaliers du canton qui s'étaient faits le mot pour nous faire lever les jambes.

D'ailleurs quand on emprunte un escalier, est-ce qu'on doit le rendre ? Cela semblerait évident pour des gens bien élevés. Cette question me turlupina une partie de la nuit, ainsi qu'un peu d'arithmétique, car il y avait 2 types d'escaliers sur cette course, particularité très rare et propre au Poitou, ceux qui montent et ceux qui descendent. Aucun escalier plat. En pays pictave, il est évident que 1700 marches en montée + 800 marches à la descente = 1000 marches à suivre.

Bon, on va pas chipoter, mais quand même !

 

Pour l'accompagner en cette nuit noire et angoissante (des loup-garous et des ours étaient annoncés dans les bois de St Benoit), le Corsica Pote avait trouvé 2 compagnons trailers en pleine progression, à l'orée de leur carrière, prêts à en découdre et à défendre leur naissante réputation, David et Jipé. Leurs familles et fervents supporters (au total, plusieurs centaines de personnes environ à peu près, chiffres fournis par la préfecture de police de Poitiers) firent l'effort de se déplacer en plusieurs points du parcours pour assister à leur démonstration de facilité et d'aisance aux sommets des rampes abominables, et avec le sourire. Leurs encouragements allaient en priorité bien sûr aux femmes, aux chevaux, aux escaliers, et à ceux qui les montent ...

 

1000-marches-2013 1593

 

Au début, au commencement, puis au démarrage, tout allait bien.

Puis vint l'heure des grimaces et souffrances en tous genres.

 

1000-marches-2013 1597

 

1000-marches-2013 1599

 

 Moment de concentration

 

1000-marches-2013 1609

 

Délivrance

 

1000-marches-2013 1614

 

Podium qui ne semble pas intéresser les gens au premier plan . Quel dédain !

 

1000-marches-2013 1613

 

Voilà, c'étaient les moments-clé de cette échappée nocturne.

Encore une nouvelle et belle expérience pour ces 3 coursiers, qui, repus d'escaliers, purent déguster ensuite la soupe aux oignons et le jambon-mojettes. Le tout arrosé de grands verres d'un nectar des bords du Clain (rappel : 1 nectar = 100 ares). Enfin tous 3, sauf 2, burent du vin, le liquide idéal pour récupérer et réoxygéner le sang appauvri après de tels efforts.

 

Il ne restait plus qu'à rentrer au pays et se concentrer sur la bonne cause du lendemain matin, l'épreuve de "Courir pour aimer la vie", slogan très justement travesti par quelque amoureuse de la course à pied : "Vivre pour aimer la course" .

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by corsicapotes
commenter cet article

commentaires

Marie 25/03/2013 10:51

Devant un escalier... au départ on a les marches dans la tête, à la fin on les a dans les jambes...Des hommes ont bien marché sur la lune, vous vous avez choisi les 1000 (+) marches pictaves,
quelle très belle ascension ! Je pense que Fée mélusine a dû vous guider sur ce long chemin spirituel ; et dites moi qu'est ce que vous préférez : la/les marche (s) ou courir ?

Présentation

  • : Les Corsica Potes
  • Les Corsica Potes
  • : Les aventures torrides, trépidantes et pleines de sueur de 5 potes trailers
  • Contact