Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 21:30

canigouTrace2012.jpg

 

Canigou-profil.jpg

 

Le 5 Août dernier avait lieu le championnat du Canigou, réservé aux chiens errants, l'épreuve consistant en une petite grimpette puis un toboggan descendant.

N'ayant rien d'autre à se mettre sous les crocs, Fabian, Jérôme et votre serviteur sont donc allés s'attaquer à ce terril rocheux, cette taupinière catalane.

La veille, avant d'arriver à Vernet les bains, et pour dévier les bouchons lors de cette journée noire foncée sur les routes, notre itinéraire nous a conduit via le col de Jau, histoire de se faire les dents, et là, on peut dire que notre ami Fabian, déjà brassé stomacalement (comme dirait Jeanne), n'a pas franchement apprécié la fin du voyage et la quiétude des paysages admirés depuis les virages tourmentés de ce col ...

C'est le dur apprentissage du métier de trailer de haut vol.

 

En fin de journée, après la prise en main de leur hôtel et la récupération des dossards et de la jolie boutanche de rouquin local, à l'ombre de quelques binouzes dégluties sur la place du village où un orchestre new wave jouait les airs quasiment oubliés de Frédéric François, Charles Dumont, Berthe Sylva et Maurice Chevalier, dans l'indifférence totale (on devrait plutôt dire la samedifférence) d'une audience somnolante, nos 3 acolytes furent rejoints (de culasse) par un couple de chtis, loin de leur Noooord, adeptes acharnés de la fesse de bouc, en villégiature dans les parages, et attirés comme des mouches par l'odeur du houblon.

Le repas pizzérien fût partagé ensemble, du moins quand nous réussîmes enfin à être servis, dans une ambiance détendue, remplie d'anecdotes trailistiques, sous l'haleine éthylique du patron et cuistot.

Vu l'heure avancée, la fatigue accumulée de la journée sur la route et celle annoncée par le menu du lendemain, les 3 canigoliens décidèrent d'aller mettre la viande dans le torchon, de prendre congé de leurs charmants convives et de rejoindre leur chambre où le lit double occupé par mes 2 collègues se révéla avoir subi les assauts de nombreuses nuits de noce.

 

Et le dimanche ?

Météo superbe pour ce Canigou avec un soleil omniprésent, un sentier de plus en plus technique pour terminer au sommet sur les rochers, une cheminée finale à escalader à 4 pattes en position verticale, une descente piègeuse sur le sommet, plus roulante vers la fin. Une très belle course de montagne avec une arrivée sur la place centrale de Vernet, où l'orchestre de Yvette Horner a enfin cessé de jouer (pas trop tôt !! ) et laissé la place à une foule de supporters en délire.

 

Il est temps de poser pour la postérité avant de reprendre la route.

 

IMG_0922.JPG

 

Non sans que Fabian, décidément pas dans son assiette, n'aille faire un pâté de sa patée (qu'il n'avait pas encore goûtée) dans un buisson.

Ah ça brasse le Canigou ! Sans doute que la boîte était périmée ! Os court !

 

Place au repos !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by corsicapotes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Corsica Potes
  • Les Corsica Potes
  • : Les aventures torrides, trépidantes et pleines de sueur de 5 potes trailers
  • Contact