Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2015 7 08 /02 /février /2015 15:42

Dix manches derniers, même s'ils étaient plutôt 14 mâles au total, les Corsica Potes au grand complet (c'est rare), avaient convié leurs fidèles sympathisants sympas, enfin ceux qui n'avaient rien de mieux à faire, de bon matin, de bonne heure et de bonne humeur, et pour certains à l'heure, à deux mains, dès l'aube, à l'heure houblon chie la compagne (quand tu quittes le lit conjugal), jeux partiraient, voiture, Josée que tu mates tant, afin d'arpenter les chemins du Roy à Ste Néomaye. Oui j'ai remarqué que dans cette longue phrase pourtant empreinte de tant de poésie, les mots assemblés étaient bancaux. (au singulier, on dirait bancal ou banco). Comme pour un trou sale, on dit des trousseaux s'il y en a plusieurs. Mais c'est très sale. Ou très sot !

Des hauts et débats
Des hauts et débats

Hue (Go !) et à dia, avec moi donc cette troupe s'avance, et porte sur le fion une mule assez rance. Baillant aux corneilles, ils partirent 500 (j'exagère à peine), mais par un prompt renfort, ils se virent 3000 en arrivant au bord. Tant, à nous voir mâcher avec un tel visage, les plus épouvantés reprenaient du fourrage ! Et par où partirent-ils, sachant que tous les chemins chimènent arôme ? Et de quel bord parle t-on ?

L'un d'eux partit sanglant et faillit perdre ses gants (ou l'inverse, tel le chêne à l'automne), déçu sans d'Août de ne pouvoir humer le goût de Mont-Blanc l'été prochain.

Des hauts et débats

Dès que les vents soufflirent, les couvreurs partirent ou par terre.

Ils allurent par la forêt, ils allèrent par la montagne.

Ils ne purent demeurer loin des toits plus longtemps.

Des hauts et débats
Des hauts et débats

Ils marchèrent les yeux fixés, retenant parfois une grosse envie de penser,















Sans rien voir au dehors, sans entendre leur bruit,















Seuls, mais à plusieurs, le dos courbé, les mains croisées,















Tristes, et le jour pour eux aurait pû être comme l'ennui.

Mais non, que nenni, point du tout car le temps était maintenant venu de remercier Hugo, toujours un peu évaporé dans ses Contemplations et de dire bye au Corneille, préoccupé plus par Le Cidre que par le sarment du jus de pomme, et de passer enfin aux choses plus sérieuses.

Préférant toujours le vin d'ici à l'eau de là, l'âpre discussion pouvait enfin commencer, donnant lieu à un débat houleux : quand il fait froid et que chacun grelotte après une sortie nature, vaut-il mieux se réhydrater avec du succulent vin chaud en provenance des vignes de St Pardoux (priez pour nous, pauvres pêcheurs), ou bien avec du houblon hollandais de Monsieur Heineken, ou alors avec la bière que buvait Louis XIV (en 1664 après JC), ou encore avec les 3 breuvages savamment distillés dans le temps ? Je vous laisse deviner ce qu'il advint (chaud).

Les nombreux membres actifs (enfin pas tous) de l'Apéro Saucisson Prépare Ta Timbale "ASPTT Niort-Mon cul tend" présents en ce matin frisquet furent bien sûr fidèles aux postes, dans la tradition de leur maison-mère, et déposèrent une timbale de vin chaud pour le facteur qui passerait le lendemain !! Ce n'est pas pour rien si on emploie le terme de "tournée générale" dans ce métier quand on fréquente des individus comme ceux représentés sur les photos ci-dessous, maladivement portés sur la piquette.

Des hauts et débats
Des hauts et débats
Des hauts et débats

Pendant les débats acharnés, le podium fût récompensé par le jury. Pas de surprise, au classement scratch, et grâce à la rigueur de leur entrainement bi-quotidien au minimum, les meilleurs sont souvent les mêmes au gré des compétitions et raflent tous les prix. On les voit ci-dessous brandissant leurs trophées et poser pour la postérité et pour le plaisir de la presse locale.

Des hauts et débats
Des hauts et débats

Les autres se satisfirent du délicieux gâteau de Mazières et prirent tout leur temps pour savourer et noter les différents nectars vinatoires ou houblonesques, enfin tant qu'il y en eut, tout en devisant sur des sujets aussi épineux et insolubles que l'âge qu'avait Rimbaud ou la différence entre un canard qui traverse la route ... C'est dire si les saints esprits régnaient en maître sur la place du village.

Des hauts et débats
Des hauts et débats
Des hauts et débats
Des hauts et débats

L'heure du repas approchant, il fallait bien résolument se résoudre à se séparer, se donner rendez-vous pour les prochaines sorties où les potes iront, penser aux potes au feu, puis préparer la sieste de l'après-midi, sans oublier la traditionnelle visite des potes âgés.

Quel programme festif !

Partager cet article

Repost 0
Published by corsicapotes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Corsica Potes
  • Les Corsica Potes
  • : Les aventures torrides, trépidantes et pleines de sueur de 5 potes trailers
  • Contact